Tolérance religieuse

Décret de Tolérance, 1568

En 1568, Jean Sigismund de Transylvanie, seul monarque unitarien de l’histoire, proclama le Décret de Tolérance, première déclaration du monde occidental à consacrer les libertés en matière de religion. C’est à Kolozsvàr (Cluj), petite ville de Transylvanie, qu’on peut trouver la plus vielle église unitarienne au monde. Celle-ci quitta les rangs de l’église officielle, sous l’impulsion du brillant réformateur Francis David, l’année même du Décret de Tolérance. Dès 1600, on pouvait compter plus de 400 églises unitariennes dans cette région de l’Europe.

( J. Mendelsohn)

Le potentiel humain

Nous croyons profondément aux possibilités de l’être humain. Nous croyons posséder des facultés inhérentes nous permettant de juger et de connaître ce qui est bon et ce qui est vrai. En tant qu’être humains, nous sommes également capables d’agir. Nous possédons l’aptitude d’agir d’une manière constructive et créatrice. Nous pouvons choisir de faire, de cette vie, une existence bonne et satisfaisante. Nous croyons qu’il y a lieu d’user de nos aptitudes à cette fin. Nous croyons que tous ont droit à une vie meilleure, et que chacun et chacune a le droit de décider ce qu’est cette vie meilleure.

Nous croyons à la responsabilité sur le plan social. Nous croyons aux droits de la personne; à l’égalité fondamentale des êtres humains; à la collectivité universelle, libre des morcellements résultant de la nationalité, de la race, du sexe, de la déficience, de l’orientation sur le plan émotif, de l’âge, de la caste, de la couleur ou des croyances. Nous croyons que nos aptitudes nous permettent d’atteindre cet idéal, pourvu que nous développions nos capacités de connaître et d’aimer.

(Révérend Charles Eddis, Extrait du dépliant "Ce qu’affirment les unitariens")